Uncategorized

Congo Hold-up : les virements suspects de Perenco au premier cercle belgo-congolais du président Kabila

Grâce aux documents « Congo Hold-up », Investigate Europe et Mediapart révèlent que la société pétrolière française Perenco a payé 1,3 million de dollars à des entreprises contrôlées par des très proches de Joseph Kabila, lorsqu’il était… Read More »Congo Hold-up : les virements suspects de Perenco au premier cercle belgo-congolais du président Kabila

Chinas schmutziges Geschäft im Kongo

Konzerne aus China herrschen über Kupfer und Kobalt im Kongo – ein Milliardengeschäft. Recherchen des SPIEGEL und seiner Partner zeigen nun: Während der Übernahme flossen Millionen an den Clan von Ex-Staatschef Kabila.

Hoe Congolese paspoorten een Ukkelse kassa doen rinkelen

Het Belgische bedrijf Semlex levert sinds 2015 peperdure paspoorten aan Congo. De toenmalige Congolese minister van Buitenlandse Zaken en zijn echtgenote verhuurden vlak na die deal ook een luxeappartement aan Semlex.

The Backchannel

State Capture and Bribery in Congo’s Deal of the Century When China Railway Group and Sinohydro, two major Chinese construction companies, pledged more than a decade ago to help rebuild and expand infrastructure in the… Read More »The Backchannel

De Chinese geldcarrousel achter de mijndeal van de eeuw

Voor het eerst is grootschalige Chinese corruptie in de Afrikaanse grondstoffenmarkt bewezen. Chinese staatsbedrijven werkten samen met de clan-Kabila om toegang te krijgen tot 6,2 miljard dollar aan kobalt- en koperreserves.

Congo Hold-up: le «contrat du siècle» entaché par une corruption à échelle industrielle

L’enquête « Congo-Hold-up » démontre la corruption massive du régime Kabila par les intérêts chinois, en marge du mégacontrat « minerais contre infrastructures ». Alors même que ce « contrat du siècle » est unanimement considéré comme un fiasco pour les… Read More »Congo Hold-up: le «contrat du siècle» entaché par une corruption à échelle industrielle

« Congo hold-up » : des entreprises françaises parmi les bénéficiaires d’un possible réseau de blanchiment

Les 3,5 millions de documents bancaires de « Congo hold-up » permettent d’identifier un réseau d’entreprises, opérant dans la communauté indienne de RDC, qui pourraient avoir blanchi des centaines de millions de dollars. Plusieurs entreprises françaises figurent… Read More »« Congo hold-up » : des entreprises françaises parmi les bénéficiaires d’un possible réseau de blanchiment

République démocratique du Congo : des hommes d’affaires soupçonnés d’avoir financé le Hezbollah ont versé des fonds aux Kabila

Bien qu’interdits d’accès au système bancaire international, des hommes d’affaires libanais ont pu continuer leur business grâce à la banque congolaise BGFI RDC. Notre enquête montre qu’ils ont versé 3 millions de dollars à une société-écran… Read More »République démocratique du Congo : des hommes d’affaires soupçonnés d’avoir financé le Hezbollah ont versé des fonds aux Kabila

Congo Hold-up: dès 2011, la Commission électorale arrosait

En RDCongo, la fuite de plusieurs millions de documents de la BGFIBank révèle l’ampleur des détournements de fonds publics. On y détecte notamment un curieux mélange entre dépenses électorales, services aériens et chantiers immobiliers.